J’oublie de cocher la case « parent isolé » dans ma déclaration de revenus

Étant célibataire, divorcé(e) ou séparé(e), je peux bénéficier d’une majoration du nombre de parts de quotient familial si je vis seul(e) avec mon (mes) enfant(s) à charge ou rattaché(s) que j'élève et entretiens (ou une personne invalide recueillie sous mon toit).

parent isolé





Ces conditions sont appréciées au 1er janvier de l'année d'imposition ou au 31 décembre pour l’année du mariage, du Pacs, du divorce, de la séparation ou de la rupture de Pacs.

A NOTER :

L'avantage en impôt est d'une demi-part pour le premier enfant dont j’ai la charge principale. Si j’ai uniquement des enfants dont la charge est partagée dans le cadre de la résidence alternée,

je bénéficie, pour chacun des deux premiers enfants (au maximum), d’une majoration d’un quart de part.

Je peux en bénéficier même si je perçois une pension alimentaire pour l'entretien de mon enfant.

 

Attention :

  • D’une part, si je vis en concubinage, je n'ai pas droit à cet avantage.
  • D’autre part, la case « parent isolé (T) » de ma déclaration de revenus pré-remplie n’est pas pré-cochée d’une année sur l’autre. Je dois la cocher chaque année tant que je remplis les conditions.