Radar : réponse consternante à mes explications

1° procès vitesse excessive pour 70 km je roulais environ à 100 km je ne conteste pas mon erreur par contre le motard de la gendarmerie était seul et je crois qu'il aurait du être deux confirmer par le verbalisateur
2° procès le bouquet radar fixe sur la rocade de Poitiers en venant de Saint Benoits direction Poitiers vitesse limite avant et après, procès pour vitesse excessive 58 km retenue 53 km et donc à payer 135 €
j"ai tenté de m'expliquer auprès de l'officier du ministère public réponses au courrier consternant je tiens à disposition les preuves de ce que mets en information

jpmcx le 17/01/2022 à 23210 Marsac

Posté par La personne concernée

Une personne a vécu une expérience similaire.
Avez-vous vécu une expérience similaire ?

Réponse du service (BPCO RGAQ)

Monsieur,

 

merci de nous avoir fait part de votre réaction.

1° Il n'y a pas nécessité d'être deux gendarmes, comme vous le pensez d'après ce message, pour verbaliser une personne en infraction. Les gendarmes sont assermentés par le Tribunal d'Instance et n'ont donc pas à faire valider leur travail par un collègue. D'ailleurs, vous ne contestez pas cette infraction, ce qui, par définition, signifie que le gendarme ne s'est pas trompé.

2° Vous parlez d'un procès-verbal, je pense, qui vous a été dressé pour une vitesse supérieure à la vitesse autorisée. Un radar fixe vous aurez pris à 58km/h au lieu de 50 km/h et la vitesse retenue pour vous était de 53 km/h. Explication : vous êtes pris à 58 km/h, la loi applique une marge "d'erreur" en votre faveur, (ce tableau est inscrit dans la loi), ce qui fait que la vitesse retenue passe à 53 km/h. Il n'en reste pas moins que la limitation de vitesse est de 50 km/h: vous étiez donc au dessus de la vitesse autorisée.

Si vous considérez que l'affichage n'était pas conforme et que vous ne pouviez pas savoir que la limitation de vitesse à cet endroit était de 50 km/h, alors, vous avez la possibilité, le droit, de contester cela auprès de l'officier du ministère public, par courrier, photo et tout ce qui peut prouver votre bonne foi. L'adresse du ministère public auquel vous devez vous adresser est présente sur votre avis de contravention. Si malgré tout, vous ne trouver pas l'adresse, je vous invite à prendre attache avec la brigade de gendarmerie dont vous dépendez par téléphone ou physiquement. Si vous habitez bien MARSAC (23), voici les coordonnées de la gendarmerie dont vous dépendez :

- BP BOURGANEUF

AVENUE PIERRE D AUBUSSON
23400 BOURGANEUF

05 55 64 00 25

Horaires d'ouverture :

Lundi : 8h00-12h00 14h00-18h00
Mardi : 8h00-12h00 14h00-18h00
Mercredi : 8h00-12h00 14h00-18h00
Jeudi : 8h00-12h00 14h00-18h00
Vendredi : 8h00-12h00 14h00-18h00
Samedi : 8h00-12h00 14h00-18h00
Dimanche : 9h00-12h00 15h00-18h00
Jours Fériés : 9h00-12h00 15h00-18h00

Espérant avoir répondu au mieux à votre message et soucieux de répondre toujours au mieux aux attentes de nos usagers, nous restons à votre écoute.

 

Cordialement,
Philippe, pour BPCO RGAQ
Date de la 1ère réponse 17/01/2022